Clan des Nuits Brumeuses
Bienvenue à toi jeune padawan

Bienvenue sur le forum de notre clan, jeune chat :3

Clan des Nuits Brumeuses

Fermes les yeux sur ton passé, ouvres les sur ton futur, et regardes ton futur.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Sujets les plus actifs
Les histoires d'Étoile de Brume ~ Commentaires
Les histoires d'Étoile de Brume ~ ★
Une histoire d'horreur ?
Dites-moi...
De la vie à la mort.
Les oubliés
Message important !
Une Patte Brisée ...
Le triste passé du chaton abandonné
Le clan éxilé
Sujets les plus vus
Une histoire d'horreur ?
Les histoires d'Étoile de Brume ~ ★
Le clan éxilé
Les histoires d'Étoile de Brume ~ Commentaires
Une Patte Brisée ...
Les oubliés
Le triste passé du chaton abandonné
° La prophétie du ciel °
Une vie...Une vengeance...Une recontre... Et puis...La mort...
Dites-moi...
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés

Partagez | 
 

 Eternel souvenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guerrière lumineuse ☼
Féminin
Messages : 67
Age : 17
Localisation : Quelque part dans ce monde
Humeur : Ça dépend de vous ;)
avatar
Plume d'Azur
MessageSujet: Eternel souvenir   Sam 23 Mai - 15:19

Salut les minous,
C'est juste un petit texte, j'étais inspirée, j'avais envie d'écrire et donc voilà ;)
<3 ^^



Le vent nocturne soufflait sur un paysage devenu désertique. Les longues herbes vertes se courbaient sous ses douces caresses, les seules dont elles pouvaient maintenant profiter. Au milieu des étoiles, minuscules paillettes dans l’encre noire du ciel, la lune livrait un troublant face à face opposant sa lumière, trop vive pour le soir, au regard bleu marine d’un félin solitaire. Allongé sur le dos, posé sur un rocher, celui-ci de ses yeux fixait le disque blanc qu’il savait invincible jusqu’au petit matin. Sa fourrure se dressa et son corps tressaillit quand la brise le frôla. Celle-ci était trop froide, vidée de la chaleur qu’apportaient autrefois ceux qui vivaient ici. Depuis bien trop longtemps. Il se le demandait, quand va-t-elle revenir, la vie sous ces étoiles. Il posait à la lune cette question muette. Elle, elle semblait oublier, au fur et à mesure que le temps s’écoulait, qu’elle n’avait plus que lui pour seul admirateur. Mais il se souvenait.
Il se souvenait quand les jeunes chatons tentaient maladroitement d’attraper en plein vol un petit papillon ou une feuille morte. Il se souvenait de toutes ces nuits d’hiver, où il se blottissait contre ses camarades pour ne plus avoir froid. Il se souvenait d’avoir scandé les noms de chacun des novices et des nouveaux guerriers. Il se souvenait de son propre baptême, du regard chaleureux des membres de son clan. Il se souvenait de ces parties de chasse, traquant consciencieusement des souris imprudentes, qu’il ramenait au camp sur le tas de gibier, fruit des efforts communs. Il se souvenait des cruelles trahisons au sein de sa famille. Il se souvenait de ces combats livrés contre un clan ennemi, et de tous ces guerriers se battant côte à côte. Il se souvenait de tout ce sang versé, des coups de crocs fatals et des veillées funèbres, de la douleur intérieure, surmontée seulement par les mots presque guérisseurs que tous s’adressaient pour se réconforter. Il se souvenait des regards affectueux qu’un guerrier accordait à sa compagne, qui serrait contre son ventre des petites boules de poils. Il se souvenait tout simplement des jeux des apprentis. Des bavardages enjoués de tous ses camarades. Des moments de partage. Des annonces de sa chef du haut du promontoire. Il se souvenait de la raison pour laquelle il avait vécu jusqu'à aujourd’hui. Il se souvenait de son clan.
Oui, il se souvenait... Tout cela avait bel et bien existé et renaîtra peut être un jour. Et tout cela ne disparaîtra jamais.
Le félin bascula doucement sur le côté, rompant ainsi son lien visuel avec l’astre brillant. Il se releva, descendit du surplomb et s’éloigna. Il quitta les terres qu’il avait tant aimées, sans un dernier regard, marchant vers l’horizon éclairé par la lune.

________________________________________________________________________________________________
Personne ne perd personne parce que personne ne possède personne.
La liberté n'est vue que par le rattachement des autres à soi même.


Le temps ne guérit pas toujours la douleur mais il t'apprend parfois à vivre avec.
Revenir en haut Aller en bas
 
Eternel souvenir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NewMoon Eternel Partenariat
» Souvenir d'Haiti
» [Officiel] Nicodemus, L'Eternel Vagabond.
» Aux yeux du souvenir...
» Ho Oh, l'arc en ciel eternel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan des Nuits Brumeuses :: Vos histoires (RP)-