Clan des Nuits Brumeuses
Bienvenue à toi jeune padawan

Bienvenue sur le forum de notre clan, jeune chat :3

Clan des Nuits Brumeuses

Fermes les yeux sur ton passé, ouvres les sur ton futur, et regardes ton futur.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Sujets les plus actifs
Les histoires d'Étoile de Brume ~ Commentaires
Les histoires d'Étoile de Brume ~ ★
Une histoire d'horreur ?
Dites-moi...
De la vie à la mort.
Les oubliés
Message important !
Une Patte Brisée ...
Le triste passé du chaton abandonné
Le clan éxilé
Sujets les plus vus
Une histoire d'horreur ?
Les histoires d'Étoile de Brume ~ ★
Le clan éxilé
Les histoires d'Étoile de Brume ~ Commentaires
Une Patte Brisée ...
Les oubliés
Le triste passé du chaton abandonné
° La prophétie du ciel °
Une vie...Une vengeance...Une recontre... Et puis...La mort...
Dites-moi...
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés

Partagez | 
 

 ♠ Déploies tes ailes et envoles-toi ♠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vétérane exeptionelle ☠
Féminin
Messages : 232
Age : 15
Localisation : Au camp ou en patrouille, logiquement.
Activité : Patrouiller ou.. Me les glander ? :Sors:
Humeur : Très appliquée dans mon nouveau rôle.
avatar
Fleurette ♥
MessageSujet: ♠ Déploies tes ailes et envoles-toi ♠    Lun 14 Sep - 14:30

Salut les minets !

Bon voilà, ça fait un moment que j'hésite à poster l'histoire de Fleur des Cieux sur ce forum. Mais je m'y suis enfin décidée !
J'éditerai pour remettre le début, pour l'instant je commence avec sa rencontre avec Nocif :33

Bonne lecture !



« Love ? What's love ? »


« Je vais chasser. »

La jeune guerrière s'élança hors du camp au petit trot, et arriva en plein cœur des Bois et Marais Brumeux. La truffe au vent, elle pista le frais fumet de campagnol qu'elle venait de déceler. Tapie à contre-vent, elle progressa sans un bruit ni vibration sur le sol endurci par la fraicheur de la nuit. Même si l'aube venait de signer son départ, le fraîcheur restait intact. Elle repensa alors avec un pincement au cœur à Plume Étoilée, sa mère adoptive décédée récemment. Dissipée, elle en oublia sa proie, qui commença à remuer sous son museau. Cependant, le campagnol n'eut pas le temps d'aller bien loin, car, d'un coup de patte puissant, la petite chatte blanc tigré l'assomma, puis plongea ses crocs dans la nuque du rongeur brun, achevant ainsi le cycle de sa vie. Merci Clan des Étoiles pour cette vie offerte. Mais tandis qu'elle enterrait sa proie sous les racines d'un grand arbre recouvert de brume, elle entendit un bruissement derrière elle. La gueule entrouverte, le museau au vent, la petite chatte blanc tigré décela une odeur encore inconnue : Un solitaire. Elle fonça alors aussi vite que ses courtes pattes lui permettaient, bravant le vent et les branches qui menaçaient de lui arracher la fourrure. La jeune femelle déboucha sur une minuscule clairière rectangulaire - et entourée de petits buissons - qui marquait l'entrée de la Grotte aux Étoiles. Fleur des Cieux devina que l'indésirable n'était plus bien loin. Et d'ailleurs, elle n'avait pas tord... Elle voulut se retourner pour faire marche arrière, mais y quelque chose lui en empêchait. Enfin non, pas "quelque chose", mais quelqu'un. Un grand matou au poil charbonneux, tigré de noir se tenait droit devant elle. La petite chatte ne put que se sentir plus petite encore devant l'éclat des prunelles jaune vif du matou. Mais il y avait quelque chose de plus impressionnant encore chez lui : Un collier. Mais pas un collier de chat domestique, rose avec des paillettes et des froufrous... Non. Un collier virant du bordeaux au rouge cerise, orné d'énormes dents blanches et acérées. Ses griffes recourbées retournaient follement la terre quand le regard de la guerrière croisa le sien. De la gorge de Fleur des Cieux voulut sortir un feulement, mais il n'en sortit rien qu'un cri de surprise. Elle se résigna alors à affronter cet étrange félin qui lui était encore jusqu'à maintenant inconnu. Elle s'avança, et tonna d'une voix claire et forte malgré l'étonnement qui perçait la lueur froide de son regard :

« Qui es-tu, et que veux-tu ? »

Le matou au poil charbonneux laissa la terre tranquille et leva le menton pour lui répondre d'un ton neutre et sûr de lui :

« Mh.. Je me nomme Nocif. Je suis un solitaire. Et toi ?
- Peu importe, grogna-t-elle. Tu es sur mon territoire, tu dois t'en aller. »

Il sembla la regarder sans comprendre, puis ses yeux jaunes prirent un nouvel éclat.

« Je suis un allié du Clan des Nuits Brumeuses. Tu ne crains rien, lui assura Nocif d'un ton moqueur.
- Mais je m'en fiche ! Tu n'as rien à faire là. Il y a la Grange Abandonnée pour les solitaires comme toi. »

Chaque mot lui coûtait, comme si elle regrettait que ses paroles soient si dures. Derrière lui apparut soudainement un autre félin, une femelle plus particulièrement. Elle était haute sur pattes, et avait un court pelage gris-bleu. Ses prunelles bleutées la fixait avec attention :

« Qui est-ce, Nocif ? »

Nocif. C'était son nom.
La grande chatte vint se coller à son flanc, sa queue battait doucement l'air frais. Fleur des Cieux détourna le regard. Elle n'aurait su dire pourquoi, elle se sentait déçue. La jeune femelle planta son regard dans celui de Nocif, et déclara tristement :

« Vous devez partir. Personne ne saura rien. Allez vers votre territoire. »

Elle soupira.

« Viens, Mystères. »

La chatte blanc tigré se raidit. C'était le solitaire(,) qui avait parlé. Tant de douceur dans sa voix... Secouant la tête pour chasser les idées noires qui circulaient dans sa tête, elle reprit le chemin du camp, le pas traînant.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

« Fleur des Cieux ! Qu'est-ce que tu fais ? Nous t'attendons ! »

La jeune chatte atterrit adroitement auprès d'un mulot, mordant sa nuque afin de l'achever. Elle remercia le Clan des Étoiles d'une prière silencieuse avant de s'approcher de son camarade.

« Cervelle de souris, tu as faillit le faire fuir ! » grogna-t-elle.

Tandis que les autres félins progressait droit devant elle, une résonnance vint sonner au creux de ses oreilles :

« Je te vois... »

La jeune chatte pivota rapidement, mais ne discerna rien qu'un éclat doré qui l'aveugla un instant. Chancelante, elle courut derrière la patrouilles, les paupières closes. Alors qu'elle suivait ses camarades de Clan, Fleur des Cieux soupira. Depuis une demi-lune, elle ne repensait qu'à Nocif, le solitaire au poil charbonneux. Elle revoyait chaque fois son regard insistant, et l'autre chatte qui lui tournait sans cesse autour. La jeune chatte se disait que c'était un couple de solitaires égarés, qu'elle ne pouvait rien y faire... Et chaque fois, elle se rappelait qu'elle devait primer sur sa loyauté envers son Clan.
Les matous déboulèrent dans le camp, suivie par la petite chatte blanc tigré. N'y tenant plus, elle dit rapidement volte-face et repartit en galopant vers son territoire. La forêt menaçante l'enveloppait de brume, mais rien n'y faisait. Elle continuait de progresser, non sans jamais avoir ne serait-ce qu'une quelconque idée de ce qu'elle cherchait. C'est là qu'un parfum légèrement familier parvint à ses narines. Elle se tapit au sol, tournant sur elle-même, les crocs en avant. Fleur des Cieux se releva en apercevant Nocif sortir des fourrées, le pelage hérissé.

« Ah, ce n'est que toi. »

Son pelage s'aplatit. La chatte voulut pousser un feulement outré, mais rien ne sortit de sa gueule entrouverte. À quoi je dois ressembler, là, pensa-t-elle amèrement.

« Que moi ? rétorqua la femelle en refermant ses mâchoires.
- Eh bien, oui. »

Il s'assit. À l'évidence, il n'était pas pressé de s'écarter. Tout en grommelant, la guerrière se redressa.

« Dégage ! » feula-t-elle en lui décochant un regard mauvais.

Les yeux dorés du solitaire brillèrent, et ses moustaches remuèrent.

« Qui m'y forcera ? Toi, peut-être ?... »

Espèce de sac à puces galeux ! Tu vas voir de quoi je suis capable !

Elle sortit vivement ses griffes, et bondit sur son adversaire. Elle visa son museau, mais rata sa prise lorsqu'il détourna la tête. Poussant un cri de surprise, elle fut projetée au sol, et Nocif se retrouva au-dessus d'elle, ses puissantes pattes appuyées sur les épaules de la femelle.

« Ça t'ira comme ça ? soupira-t-il.
- Jamais ! grogna la petite chatte dans un feulement féroce. »

Se débattant de toutes ses forces, elle parvint à se libérer de l'emprise du solitaire, y laissant cependant un peu de fourrure de ses épaules. Épuisée après cet effort colossal, elle resta en face de lui, sans toutefois arrêter de feuler et de cracher à ses pattes.

« Je crois qu'on en a assez vu. Dis-moi plutôt comment tu t'appelles. »

La guerrière se surprit à réguler machinalement sa respiration, et à rentrer les griffes. Mais qu'est-ce que je fais ? Songea-t-elle dans un hoquet.

________________________________________________________________________________________________
{ Fleur des Cieux }

Merchi Renard Rusé !
Revenir en haut Aller en bas
http://clannuitsbrumeuses.forumactif.org
 
♠ Déploies tes ailes et envoles-toi ♠
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Merom Hellren, Ailes sanglantes
» Le temps de prendre ses ailes
» L'un a ses idées, l'autre ses ailes [PV]
» Battement d'ailes d'un aigle... [Libre]
» L'Amour donne des ailes, mais aucune leçon de vol! [PV Saï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan des Nuits Brumeuses :: Vos histoires (RP)-